Don Camillo Montmirail

Depuis 1998, la communauté bâloise s’est dissoute mais un couple de la communauté vit aujourd’hui encore à Bâle. Des gens qui s’intéressent à une vie communautaire s’adressent d’abord à eux. Le couple donne parfois des conseils bienvenus à ceux qui vivent à Bâle et à Berlin. C’est vrai, à Bâle, aucune vie communautaire à l’image de la communauté de Montmirail ne s’est établie depuis. Mais il y a de nouvelles formes comme un office matinal régulier au temple St-Pierre à Bâle qui est un élément indispensable.